Le Club Alpin Français de Briançon possède un groupe spéléo depuis de nombreuses années.

Dans les années 1970, des spéléos venus d'horizons différents ont au sein du CAF de Briançon créé un club spéléo:
"Les Voconces"

Cette appellation vient du nom d'une tribu gauloise installée sur le Diois, les Baronnies et le Dévoluy.

En géologie, "la fosse Vocontienne" est une région qui occupait le massif du Dévoluy à la fin de l'ère secondaire.

Nous remercions encore les fondateurs: Gil Arthaud, Jean Pierre et Jean Marie Flandin et de nombreux autres Hauts Alpins!

Pour faire vivre le Blog, devenez membres et notez vos commentaires...

vendredi 16 novembre 2012

La Citerne du Fort de la Croix de Bretagne

Bonjour,
Une visite inter-club groupant le SCAG , les Voconces et l'A.F.P.B.  (Philippe Bertocchio et jean louis!) nous a permis de jeter un coup d' oeil sur la très belle citerne du fort de la Croix de Bretagne  (VSP 05), fort de l'ensemble Séré de R  ivières construit  entre la fin des années 1870 et le début de 1880.

Cette citerne de 600 m3 se trouve sous la place d'entrée entre les casernements , elle a une forme rectangulaire, elle est voutée,  actuellement elle est presque pleine (env. 2.5 d'eau recouvrant une couche de vase et limons au fond).


On peut y accéder par un puits d'entrée (échelle très dangereuse) un court rappel est préférable...

voir photos...

mercredi 17 octobre 2012

La grotte du Fournel: topo

le lien pour voir et charger la topo

L'Opération sécurisation du canyon des Acles...

Une opération initiée par Pierre Délery qui symbolise le démarrage de la CCI 05  (commission interfédérale Canyon, regroupant les 3 fédérations concernées FFME FFCAM et FFS) en étroite collaboration avec les professionnels DE, guides, DE escalade, spéléo, AMMM...
je vous place le lien pour visionner le diaporama de Pierre...

 rafale.free.fr

il est superbe..
Un travail de groupe super par un temps un peu froid....pose d'amarrages propres et sécurit... nettoyage d'embâcles à la tronço....(et fini pr celle qi n'est pas tombée à l'eau!) extraction d'IPN   de 5 et 6 m de long...et portage ...
Un grand moment:  la recherche des IPN dans les vasques au pied des cascades!

jean louis

De la Spéléo grace au Canyonning!

A l'occasion d'une visite au Fournel, à la sortie  de l'étroit terminal en rive droite , nous avons vu une entrée..(1ère photo).Une visite ultérieure a permis de constater que cela n'était pas une mine mais bien une galerie qui semble naturelle, visitée et topographiée ce jour puisqu'elle n’apparaît pas à l'inventaire 05...







20m de développement...  fossile, assez concrétionnée, elle présente un léger écoulement , on note la présence d'argiles vermillon du plus bel effet et de remplissages sablonneux ce qui n'est pas étonnant vu la proximité (20m) du torrent du Fournel  (2ème photo) elle se développe dans les calcaires du Trias.

En cette fin de saison..un peu de Canyonning avec un groupe du CAF de Briançon

Nous avons fait cette année ainsi:
Le Béal Noir en crue!!!
Le Canyon des Acles:  3 fois en comptant le travail de sécurisation avec la CCI
 Le Canyon de Tramouillon  (haut), Le Canyon de l'Ascension,  le Canyon de l'Eychauda et le Fournel  2 fois...

jeudi 2 août 2012

BURE

L'association ARSOE  (radio oisans sécurité) avait le projet d'installer un nouveau relais sur les crêtes de Bure...Des gendarmes des membres de la société Sysoco et moi-m^me représentant ARSOE et le CAF  avons 2 jours aux premiers travaux...à cette occasion j'ai pu photographier et visiter quelques entrées connues ou moins connues..???


Baume de la Combe Rattin N°1

En deux sorties, la première avec Nicole et Léo, la 2ème avec les Gapençais et des Briançonnais (Christophe Philippe François, Marie Pierre Jean Louis) la Baume est explorée, revisitée et topographiée...

env. 200 m de galeries dont une très belle sous le glacier (voir les photos de Christophe....) deux belles bauges d'ours dans un laminoir  adjacent...


je vous place un rapide (et dégueu..). croquis d'explo...la belle topo sera faite par Philippe!

lundi 9 juillet 2012

Baumes...

Un très bon dimanche pour les Briançonnais qui sont allés rejoindre les Gapençais en Dévoluy..

Belles visites de galeries toutes fraîches...et même  une belle ....en première, glacée ventée...large et ébouleuse:

lundi 25 juin 2012

Falaise d'entrainement du Rocher Gaffouille à Briançon

bonjour,
j'ai ré équipé deux départs de descente en goujons plaquettes réservés amarrages spéléos...

Mercredi soir et après midi...j'y serais ...pour finir et revoir qq techniques de bases...

jl

dimanche 10 juin 2012

Un peu de géologie...

J'aimerais vous faire lire ce document que m'a envoyé le Professeur J Debelmas, géologue, spécialiste des Alpes et particulièrement de la haute Durance:
(qu'il soit remercié ici ainsi que le professeur M Gidon auteur du site  Geol_Alp qui m'a donné le mail de M Debelmas)

"Cher Monsieur,
La question que vous me posez sur les environs de la Roche de Rame me reporte à mon travail de thèse, c'est-à-dire aux années 51 ou 52. Mes souvenirs ont donc 60 ans ! Mais les précisions que vous me donnez et les belles illustrations qui les accompagnent me permettent d'y répondre de façon assez précise.
Toute la banquette calcaire que vos explorez est en calcaire du Jurassique supérieur, gris et massif à sa partie supérieure, rouge et noduleux à sa partie inférieure (marbre de Guillestre), avec parfois des passées schisteuses rouges. Il n'y a pas de calcaires triasiques ici.
Ces calcaires appartiennent à une nappe de charriage, dite nappe de Peyre Haute, qui s'abaisse conformément à la pente et vient se terminer au bas de la rive gauche de la Durance contre une faille majeure, dite "faille de la Durance", ainsi appelée parce qu'elle suit le cours de cette rivière, de l'Argentière à Plan de Phasy.

Ceci dit, la dislocation de votre banquette a trois causes :
1. Les cassures liées à la mise en place de la nappe. Mais attention ! La mise en place originelle s'est faite vers - 40 Ma environ, sous une couverture disparue, donc dans des conditions de température et de pression peu compatibles avec une tectonique cassante. C'est donc plutôt à des réajustements tardifs (autour de - 20 Ma) que l'on doit la fracturation de la nappe, alors dégagée de sa couverture par érosion, sous des températures et des pressions devenues quasi normales. La déformation des calcaires, devenus durs et rigides, est devenue cassante, et n'est plus du tout "ductile".
2. La proximité de la "faille de la Durance". Cette faille soulève le massif de Gaulent par rapport à celui de Peyre Haute. En fait il s'agit plutôt d'une faisceau de failles dont certaines ont pu affecter la zone qui vous occupe. Cette fracturation  est assez récente, disons  -3, - 4 Ma, elle est encore active par place (séismes de Plan de Phasy).
3. Des glissements garvitaires de pente, récents, peut-être activés par les eaux de fonte des grandes décrues glaciaires. Vous avez donc raison d'avoir pensé à une zone localement glissée, voire en glissement. Ces mouvements ouvrent les failles préexistantes et peuvent même provoquer, par eux-mêmes, de nouvelles fractures.

Il n'est pas étonnant que celles où vous travaillez aient piégé des animaux sauvages. Elles ont dû aussi servir de dépotoirs pour des cadavres d'animaux domestiques..."

vendredi 8 juin 2012

Autres nouvelles!

- En juillet, il est prévu qq sorties topos...
- Nous attendons les résultats du prélèvement...en attendant notre ami se repose...Selon les résultats les coordonnées précises de toutes les entrées seront rapidement publiées ici...
-Lors de la dernière visite avec les" tout-petits" du CAF j'ai pu franchir une étroiture que nous avions à moitié désobée..apparemment  il pourrait y avoir jonction avec la faille du Blaireau peu avant le P3...

PS la photo après examen! provient des gouffres de La Rortie...Il faudra qu'on y retourne!

Toujours du nouveau! mais de moins en moins!!

Au cours de plusieurs visites avec Jérémie et avec les enfants de l'Ecol d'Av du CAF de Briançon, quelques nouvelles découvertes :

-La faille des Enfants ..
 Cette fracture W E qui s'ouvre 15 m avant l'entrée principale connue depuis longtemps n'avait pas été visitée : un P8 à l'W large de 0.5 à 2m et à l'E on peut accéder à une galerie sous les blocs de même orientation d'une 10de m de long...largeur 0.5...qq concrétions et un crane de chèvre d'où l'autre nom de la faille: la Biquette!!
-Le puits des deux Gourdes...
Sans jeu de mot pour Jérémie et moi! quoique!!, Fracture située 50 m de dénivelé en conterbas sur un petit plateau prés du sentier...Accès par une désescalade avec corde à noeuds de 4 m par l'Ouest...A l'est par une étroiture assez commode on accède à 10 15 de galerie concrétionnée assez sympa... courant d'air présent mais origine pas trouvée..  (2 gourdes militaires françaises 39 40 ont été trouvées au fond...)

-Le coin des Grimpeurs..

Un peu en contrebas du sentier d'accès au Squelette...2 grands blocs pointus séparés par une fracture, à l'aval 3 orifices étagés dont les 2 inférieurs ont un fort courant d'air froid sortant... début de désob dans le plus bas: la Désob du sanglier...  Pour les grimpeurs une dizaines de voies sont équipées niveau7!!! peu fréquentées..

mardi 8 mai 2012

Printemps 2012, trois nouvelles visites intéressantes

D'abord le 18 avril au matin nous attendions l'archéo...

Nouvelle visite et explo. d'un diverticule près de l' entrée n°2 avec Léo...
    Après une étroiture relativement facile mais pénible une 15 m de boyau vertical descendant donne accès à la salle du Chevreau dans une faille ou interstrate  (35° de pente) au contact du marbre rose de Guillestre  (Malm). Il semble que les dolomies noriennes reposent ici sur le marbre rose  ( position renversée?). Dans le marbre les galeries sont plus ébouleuses et il y a plus d' argile.(.à voir): c'est le réseau Léo non topo env.25 30 m de longueur...
L'après midi retour avec l'archéo..prélèvement pour datation...à suivre...

Ensuite la semaine suivante pour oublier la pluie persistante retour avec Jérémie, le projet initial avorte par manque de jus dans les batteries!  remarque: observation de 2 cranes de félins dans un recoin... Donc plan B escalades...
       -dans l'entrée N° 2 une traversée expo sur friends  donne accès à une plateforme sur blocs coincés, descente en rappel corde en place en double.
        -dans le réseau du Blaireau une jolie grimpée restée équipée donne accès à une nouvelle entrée
 ( L'entrée du Menhir),   et à un diverticule concrétionné   (30m?? au total) 


De l'entrée du Menhir en traversant à niveau vers le sud on découvre une nouvelle entrée qui donne à un puits de quelques mètres et de petites galeries et salles (25..30m,) le gouffre du Thurifère  (à topographier)